Le danger du BYOD pour les organisations

Le constat alarmant du danger que représente le BYOD pour les entreprises.

Pour une meilleure compréhension des risques lorsque applications personnelles & données d’entreprise coexistent.

protégez vos données du BYOD
Infographie sur les dangers du BYOD pour les organisations.

Selon l’IDC, le nombre de joueurs sur smartphones et tablettes devrait passer à plus de 1,9 milliard en 2020. La réalité augmentée, alimentée par le jeu à sensation Pokémon GO, et les opportunités de jeux virtuels à réalité augmentée, s’étendent de plus en plus aux plateformes mobiles. Et les lieux de travail ne sont certainement pas à l’abri du phénomène de jeu.

De plus en plus d’employés passent du temps sur Pokémon GO, utilisant l’appareil photo et GPS de leur appareil mobile pour localiser et capturer ces créatures virtuelles.

En dehors de Pokémon Go, voici quelques-uns des jeux les plus populaires :

  • Angry Birds
  • Bubble Shooter
  • CandyCrush
  • Clash of Clans

Avec la coexistence omniprésente des applications professionnelles et personnelles, ces jeux apportent-ils des inconvénients supplémentaires au-delà de la distraction des employés ?

Qu’en est-il des applications que les employés utilisent au sein de leur entreprise et du BYOD (Bring Your Own Device) ? Quelles données ces applications peuvent-elles accéder ? Avec quelles fonctionnalités de l’appareil peuvent-elles interagir ? Ces application peuvent-elles constituer un risque potentiel à la sécurité des organisations ou violer leurs politiques BYOD?

Les Chefs d’entreprise sont parfaitement capables de garder une trace de la myriade d’applications professionnelles fonctionnant sur leurs réseaux, comprendre ce qu’elles apportent et comment atténuer les risques. La plupart des entreprises possèdent des (application Readiness processes) processus de préparation des applications pour tester les applications et s’assurer qu’elles seront compatibles avec leurs systèmes. Cependant, très peu d’organisations ont étendu ces processus afin d’inclure des tests d’applications mobiles. Selon un récent rapport de Flexera Software,  55% d’entre elles n’ont pas identifié les applications mobiles qu’elles jugent risquées. On se pose donc la question de savoir si un chef d’entreprise met son organisation et sa réputation à risque en ne comprenant pas les comportements des applications mobiles de leur employés, qui interagissent elles avec les systèmes d’entreprise et les données?

Nous avons collecté 60 jeux mobiles populaires présentant des risques de BYOD potentiels pour les organisations.
100 Balls, Angry Birds, Angry Birds Rio, AR Defender 2, Baby Twins – Terrible Two,Batman: Arkham Underworld, Bejeweled Classic, Bubble Shooter, Buddyman Run, Candy Crush, Clash of Clans, Clash of Kings, Clash Royale, etc.
L’utilisation de AdminStudio Mac® et Mobile de Flexera Software à permis de tester ces jeux mobiles aux comportements à risque, afin que les entreprises aient une meilleure compréhension de ce qui peut se produire lorsque applications personnelles et données d’entreprises coexistent.

Résultats des tests : Sur près de 60 applications populaires Apple iOS testées:

  • 73  % ont un accès à la localisation et au service de tracking.
  • 68 % ont un accès aux réseaux d’entreprise.
  • 58 % ont un accès aux calendriers.
  • 54 % ont un accès aux SMS.

Retrouvez les outils Flexera sur notre site.

Sources : www.flexerasoftware.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *